5

$8.90

LES PRIX NE SONT QU’INDICATIFS ET SONT SUSCEPTIBLES D’ÊTRE MODIFIÉS SANS PRÉAVIS


SKU ACCD5 Categories, Tags, , ,

Description

  1. Ocean Of Trees Alain Caron 1:53
  2. Double Trouble Alain Caron 9:01
  3. Signal Alain Caron 6:55
  4. Ink Illusion Alain Caron 6:28
  5. Show Of Hands Alain Caron 8:10
  6. No Left Turn On Tuesday Alain Caron 8:17
  7. Turkey Loose On The Kit Alain Caron 8:17
  8. Solitude Alain Caron 7:05
  9. Black Paws Alain Caron 8:43
  • EtiquetteCream Records
  • GenreJazz Funk/Soul
  • Release Date2003
  • Total Lenght1:02:00
OCEAN OF TREES
fretless bass: Alain Caron
V-bass programming: Alain Caron
percussions: Aldo Mazza
composer: Alain Caron
arranger: Alain Caron
producer: Alain Caron
executive producer: Les Productions Alain Caron inc.
sound engineer: Yves Daniel
sound engineer: André Caron
sound engineer: Alain Caron
mixer: Alain Caron
mixer: Guy Touville
recorded at: Studio 5 in Boucherville, Quebec, Canada
DOUBLE AGENT
fretless bass: Alain Caron
V-bass programming: Alain Caron
drums: Johnny Rabb
drum loops: Alain Caron
drum loops: Daniel Thouin
percussions: Aldo Mazza
mallet-kat: Jean St. Jacques
keyboard: Alain Caron
keyboard: Daniel Thouin
alto saxophone: Francois D’Amours
tenor saxophone: Francois D’Amours
tenor saxophone solo: Bob Franceschini
composer: Alain Caron
arranger: Alain Caron
producer: Alain Caron
executive producer: Les Productions Alain Caron inc.
sound engineer: Yves Daniel
sound engineer: André Caron
sound engineer: Alain Caron
mixer: Alain Caron
mixer: Guy Touville
recorded at: Studio 5 in Boucherville, Quebec, Canada
SIGNAL
fretless bass: Alain Caron
V-bass programming: Alain Caron
drums: Tony Albino
drum loops: Alain Caron
trumpet: Maxime St-Pierre
mallet-kat solo: Jean St. Jacques
keyboard: Daniel Thouin
keyboard sequences: Daniel Thouin
guitar: Jocelyn Tellier
tenor saxophone: Francois D’Amours
composer: Alain Caron
arranger: Alain Caron
producer: Alain Caron
executive producer: Les Productions Alain Caron inc.
sound engineer: Yves Daniel
sound engineer: André Caron
sound engineer: Alain Caron
mixer: Alain Caron
mixer: Guy Touville
recorded at: Studio 5 in Boucherville, Quebec, Canada
INK ILLUSION
fretless bass: Alain Caron
V-bass programming: Alain Caron
drums: Johnny Rabb
drum loops: Alain Caron
mallet-kat: Jean St. Jacques
keyboard: Jean St. Jacques
soprano saxophone: Francois D’Amours
composer: Alain Caron
arranger: Alain Caron
producer: Alain Caron
executive producer: Les Productions Alain Caron inc.
sound engineer: Yves Daniel
sound engineer: André Caron
sound engineer: Alain Caron
mixer: Alain Caron
mixer: Guy Touville
recorded at: Studio 5 in Boucherville, Quebec, Canada
SHOW OF HANDS
fretless bass: Alain Caron
upright bass: Alain Caron
V-bass programming: Alain Caron
drums: Johnny Rabb
drum loops: Alain Caron
drum loops: Daniel Thouin
electronic percussions: Jerome Minière
effects programming: Jerome Minière
fluegelhorn: Maxime St-Pierre
keyboard: Jean St. Jacques
keyboard: Alain Caron
composer: Alain Caron
arranger: Alain Caron
producer: Alain Caron
executive producer: Les Productions Alain Caron inc.
sound engineer: Yves Daniel
sound engineer: André Caron
sound engineer: Alain Caron
mixer: Alain Caron
mixer: Guy Touville
recorded at: Studio 5 in Boucherville, Quebec, Canada
NO LEFT TURN ON TUESDAY
fretless bass: Alain Caron
V-bass programming: Alain Caron
drums: Tony Albino
drum loops: Alain Caron
mallet kat solo: Jean St. Jacques
keyboard: Jean St. Jacques
keyboards: Daniel Thouin
keyboards sequences: Daniel Thouin
composer: Alain Caron
arranger: Alain Caron
producer: Alain Caron
executive producer: Les Productions Alain Caron inc.
sound engineer: Yves Daniel
sound engineer: André Caron
sound engineer: Alain Caron
mixer: Alain Caron
mixer: Guy Touville
recorded at: Studio 5 in Boucherville, Quebec, Canada
TURKEY LOOSE ON THE KIT
fretted bass: Alain Caron
V-bass programming: Alain Caron
drums: Johnny Rabb
drum loops: Alain Caron
drum loops: Tony Albino
djembè: Aldo Mazza
keyboards: Daniel Thouin
keyboards: Alain Caron
guitar: Donald Meunier
trumpet: Maxime St-Pierre
tenor saxophone: Francois D’Amours
composer: Alain Caron
arranger: Alain Caron
producer: Alain Caron
executive producer: Les Productions Alain Caron inc.
sound engineer: Yves Daniel
sound engineer: André Caron
sound engineer: Alain Caron
mixer: Alain Caron
mixer: Guy Touville
recorded at: Studio 5 in Boucherville, Quebec, Canada
SOLITUDE
fretless bass: Alain Caron
V-bass programming: Alain Caron
drum loops: Alain Caron
percussions: Luc Boivin
electronic percussions: Jerome Minière
effects programming: Jerome Minière
mallet kat solo: Jean St. Jacques
keyboards: Jean St. Jacques
composer: Alain Caron
arranger: Alain Caron
producer: Alain Caron
executive producer: Les Productions Alain Caron inc.
sound engineer: Yves Daniel
sound engineer: André Caron
sound engineer: Alain Caron
mixer: Alain Caron
mixer: Guy Touville
recorded at: Studio 5 in Boucherville, Quebec, Canada
BLACK PAWS
upright bass: Alain Caron
V-bass programming: Alain Caron
drum: Johnny Rabb
percussions: Aldo Mazza
tenor saxophone: Francois D’Amours
keyboards: Alex McMahon
composer: Alain Caron
arranger: Alain Caron
producer: Alain Caron
executive producer: Les Productions Alain Caron inc.
sound engineer: Yves Daniel
sound engineer: André Caron
sound engineer: Alain Caron
mixer: Alain Caron
mixer: Guy Touville
recorded at: Studio 5 in Boucherville, Quebec, Canada

Cela fait un moment – plus de trois ans en fait – depuis son dernier CD. Mais dire que cela valait la peine d’attendre serait prendre à la légère, car le monde d’Alain Caron n’a pas simplement changé, il a été transformé. Le jeu du bassiste est bien sûr toujours aussi magistral, mais avec cet enregistrement, il révèle aussi une nouvelle sensibilité de compositeur. En conséquence, “5” est – comme Caron le déclare lui-même – de loin son œuvre la plus solide à ce jour. Vous avez maintenant la possibilité d’écouter…

D’emblée, le changement de style est frappant. L’atmosphère est réfléchie, avec une imagerie puissante créée non pas par une rafale de notes virtuoses mais par une palette musicale plus impressionniste ; en effet, on pourrait presque dire que le groupe est en mode économie. Caron peint une série de tableaux extraordinaires en créant une myriade d’ambiances subtiles mais remarquables. “Plus je joue de la musique, plus je me rends compte qu’elle doit déclencher des émotions”, dit Caron. “Bach, Beethoven, John Williams, ils font tous cela, et c’est ce sur quoi je me suis concentrée avec “5”. C’est un CD avec beaucoup d’atmosphère”. Il n’y a pas non plus toujours une atmosphère de fête. Certaines des ambiances qu’il crée sont enveloppées d’une profonde mélancolie, et d’autres ont peut-être été inspirées par une journée de novembre au Québec. En ce sens, “Show of Hands” est probablement l’exemple le plus représentatif de la nouvelle maturité d’Alain Caron en tant que compositeur. Caron admet être une personne quelque peu mélancolique : “J’ai visité de nombreux pays au cours de ma carrière”, explique-t-il, “alors quand je regarde les nouvelles à la télévision et que je vois ce qui se passe dans le monde, je trouve cela troublant. Les événements des deux dernières années, c’est-à-dire l’époque à laquelle j’ai écrit ces pièces, m’ont beaucoup affecté. Je pense beaucoup à ma vie, donc cela va forcément affecter ma musique. Cela peut sembler triste par moments, mais je pense qu’il y a aussi un certain espoir…”

Les fans inconditionnels peuvent être assurés que le “nouveau” Alain Caron tient toujours aux normes de qualité qui ont fait de lui l’un des meilleurs sur son instrument. En tant qu’artiste et architecte, Caron a construit des bases rythmiques solides sur lesquelles ses solistes peuvent “danser” en toute confiance. François D’Amour (saxophone), Jean-St-Jacques, Daniel Thouin et Aldo Mazza se laissent volontiers aller au funky, au groove et même à la folie. La contribution de Jérôme Minière, qui a aidé Caron à trouver de nouvelles voies sonores, a également été essentielle.

En créant “5”, Alain Caron, perfectionniste presque maniaque, a habité son studio à domicile pendant deux ans. Deux ans de construction et de démolition, d’essais et d’expérimentations, seul et avec le groupe, avant qu’il ne trouve enfin le juste équilibre entre le sampling et les musiciens live, entre la performance et l’émotion pure, entre l’écriture traditionnelle du jazz et la musique urbaine. Le groupe se retrouvait fréquemment en studio, engagé avec enthousiasme dans des jam-sessions énergiques ; ainsi, bien que beaucoup d’efforts aient été consacrés à la production de l’enregistrement, celui-ci ne manque pas de spontanéité. Alain Caron n’a certainement pas perdu la main ; il est toujours aussi virtuose, techniquement magique et passionné de musique instrumentale. Mais Caron est moins connu pour son côté émotionnel, qui – comme le démontre si bien “5” – transcende sa musique et lui confère une profondeur et une personnalité insoupçonnées jusqu’alors. Qui sait où cet explorateur nous mènera ensuite.